TRAITEMENT DU RELÂCHEMENT VAGINAL : THERMIVA

Sommaire

 

Le CLIPP-Paris est le premier centre en France à proposer un traitement par radiofréquence (source de chaleur douce) pour les femmes souffrant d’une diminution de tonus vaginal et permettant d’augmenter la satisfaction sexuelle.

Ce traitement a déjà fait ses preuves aux Etats-Unis, au Canada et en Asie depuis plusieurs années chez les femmes ayant eu ou non des enfants, ménopausées ou non, et souffrant d’une diminution de sensations et de plaisir sexuel ou de troubles urinaires.

Il s’agit du traitement par radiofréquence : Thermiva agréé FDA et détenant les marquages CE.

En cas de diminution de tonus de la zone intime, ce traitement vaginal par radiofréquence permet de retrouver une fermeté vaginale et des sensations de plaisir partagé. On qualifie aussi ce traitement de raffermissement vaginal par radiofréquence, de tonification vaginale ou encore de réjuvénation vaginale (rajeunissement vaginal).

Pourquoi perd-on en fermeté vaginale ?

Au moment d’un accouchement, l’étirement de la zone vaginale est inévitable, la zone devant s’élargir beaucoup pour permettre le passage du nouveau-né.

Par la suite, les tissus retrouvent progressivement leur élasticité… mais pas chez toutes les femmes. Chez certaines d’entre elles, les tissus intimes ont subi un étirement excessif ayant endommagé les fibres de collagène, ce qui entraîne un relâchement vaginal (laxité vaginale, sensation d’avoir un vagin trop large).

D’autres femmes ayant sans doute des tissus fragiles peuvent également présenter les mêmes problèmes sans avoir vécu de maternité, et cela, le plus souvent après la ménopause, et parfois avant même la ménopause

Comment reconnaître un manque de fermeté vaginale ?

Les femmes souffrant d’une laxité du vagin peuvent ressentir les symptômes suivants :

  • sensations d’élargissement vaginal. (vagin trop « large »)
  • moindre perception du sexe de leur partenaire.
  • plaisir diminué.
  • difficultés d’accès à l’orgasme.
  • « gaz vaginaux ».
  • sensation d’eau s’écoulant du vagin après un bain ou un passage à la piscine.
  • glissement spontané d’un tampon vers l’extérieur du vagin (ou d’un anneau vaginal contraceptif quand elles l’utilisent).
  • Parfois, le partenaire lui aussi ressent un amoindrissement de sensation due à une diminution de pression exercée par la zone vaginale lors des rapports sexuels.

Tonifier la zone vaginale avec le Thermiva et le laser Monalisa

Trois techniques existent pour tonifier la zone intime féminine, comme la rééducation périnéale, ou encore la vaginoplastie et Thermiva :

  • La rééducation périnéale permet de tonifier les muscles situés autour du vagin. Elle n’agit pas sur les tissus vaginaux eux-mêmes, mais seulement sur la musculature aux alentours. Cette rééducation est conseillée et prescrite par leur médecin systématiquement à toutes les femmes après un accouchement.
  • La chirurgie, que l’on qualifie de vaginoplastie de resserrement était indiquée chez les femmes pour qui la rééducation bien faite ne donnait pas de résultats satisfaisants. Elle nécessite une anesthésie générale et elle est agressive pour cette zone intime puisqu’il s’agit de sectionner des tissus pour les retirer et rétrécir l’ouverture vaginale.
  • Le traitement de radiofréquence ThermiVa,  agit sur les cellules intimes en les réchauffant à une température de plus de 40°.  L’effet thermique provoque une activation de facteurs de réparation des tissus, augmentant la circulation sanguine, stimulant la formation de nouveau collagène, activant les cellules appelées fibroblastes, ce qui permet notamment de resserrer les tissus vaginaux et aussi d’augmenter les sensations, la lubrification, et d’améliorer la satisfaction sexuelle.

A noter que ce type de traitements utilisant la radiofréquence est utilisé depuis longtemps en médecine et dermatologie esthétique par exemple pour retendre le voile du palais (pour les personnes souffrant d’apnée du sommeil) ou en médecine esthétique pour retendre la peau au niveau du visage, des bras, du ventre, etc. (Comme le Thermage, ou l’Exilis pour le visage et le corps au CLIPP-Paris).

Comment se déroule la séance ?

Une consultation avec un médecin du CLIPP-Paris est nécessaire avant de réaliser le traitement tenseur vaginal par radiofréquence ThermiVa, afin de faire bénéficier sa patiente d’un examen gynécologique,  de constater si le traitement par radiofréquence est adapté, et vérifier qu’il n’existe aucune contre indication. Puis, un rendez-vous est pris pour réaliser le traitement de radiofréquence ThermiVa proprement dit.

Le traitement consiste en 2 à 4 séances de 30 minutes espacées de 15 jours à un mois minimum.

Aucune anesthésie n’est nécessaire car le traitement est indolore.

Vidéo du traitement médical  ThermiVa. Interdit aux moins de 18 ans.

Pour commencer, la femme s’installe en position gynécologique. Puis une sonde douce, arrondie, et plus fine qu’un doigt est utilisée. D’abord pour traiter la zone de la vulve, entre les petites lèvres, puis l’intérieur de la zone vaginale. Cette sonde est à usage unique et est associée à un gel adapté. En appuyant sur une pédale, le médecin envoie des impulsions de radiofréquence dans les tissus. Par moments, une sensation de chaleur peut être perçue par la femme. Il ne s’agit jamais de sensations douloureuses.

Après une séance, la femme peut rentrer chez elle sans douleur ou gêne particulière.

Que se passe-t-il apres la séance de revitalisation vaginale ?

Il ne se passe rien de particulier, la femme ne ressent aucune gêne ou alors quelques sensations de picotement. Elle peut reprendre ses activités habituelles immédiatement.

Il est cependant conseillé d’éviter les relations sexuelles pendant 1 à 2 jours. Les jours suivants peuvent survenir quelques pertes blanches, rougeurs ou léger gonflement, ou un léger inconfort au niveau du ventre.

Certaines femmes ressentent, dès la première séance, une tonification des tissusPuis l’effet profond de la radiofréquence se déploie, et la tonicité vaginale s’améliore progressivement après chaque séance de radiofréquence.

Des résultats peuvent être observés dès 1 mois après le traitement, et à partir 3 mois, ils sont encore plus notables. Le maximum d’amélioration est observé 6 à 9 mois après la dernière séance, et les résultats persistent, tout aussi bon au bout d’un an et jusqu’à au moins 2 ans. L’amélioration de la satisfaction sexuelle s’observe généralement dès 3 à 6 mois.

Un traitement médical efficace prouvé par des études

La technologie médicale de radiofréquence ThermiVa, a fait l’objet d’études sur ses résultats en 2015.

Amélioration de la tonicité vaginale ressentie par les femmes traitées par 3 séances de Thermiva.

Cette tonicité passe de 2 à 6 / 7 en moyenne (7 étant la note maximale).

monalisa vagin femme

Amélioration de la satisfaction sexuelle après 3 séances de Thermiva :

La satisfaction sexuelle passe de 3/6 à 6/6 en moyenne (6 étant la note maximale)menopause sexe laxite vaginale

Êtes-vous une bonne candidate au traitement ?

Les femmes ayant accouché par voie basse et souffrant d'un élargissement vaginal.

Il est bon que ces femmes aient pratiqué la rééducation périnéale après accouchement, car ce traitement de kinésithérapie est efficace chez certaines femmes. 

Le traitement vaginal par radiofréquence peut être décidé si cette rééducation a été pratiquée et que malgré lui, cette femme continue à présenter des signes tels qu’une une sensation de béance vaginale, des gaz vaginaux, une diminution des sensations de plaisir lors des rapports sexuels, une baisse de perception de contact avec le sexe du partenaire, une difficulté à atteindre l’orgasme.

Les femmes n'ayant jamais eu d'enfants mais présentant les même signes de relâchement vaginal

Ce traitement par radiofréquence au niveau du vagin et des lèvres est moins agressif qu’une opération chirurgicale et il devrait donc être pratiqué avant d’envisager une intervention.

Peut-on faire plusieurs séances ?

Actuellement, deux à quatre séances sont recommandées. Leur effet dure au minimum deux ans et certainement plusieurs années. Mais dans l’organisme, quoi que l’on fasse, les tissus vieillissent et il peut être programmé par la suite une autre séance 2 à 3 ans plus tard. C’est à discuter avec le médecin.

Quelles sont les contre-indications au traitement de la zone vaginale ?

Le traitement par radiofréquence ThermiVa est contre-indiqué chez les femmes:

  • portant un stimulateur cardiaque ou un défibrillateur automatique implantable (DAI) ou tout autre dispositif implantable sur lequel les champs ou les courants de radiofréquences pourraient avoir des effets néfastes.
  • ayant une infection urinaire.
  • Enceintes.
  • venant d’être opérées en gynécologie.
  • ayant une infection génitale en cours.
  • ayant subi des injections d’acide hyaluronique de la zone intime datant de moins d’un mois.

Quel traitement pour l'atrophie vaginale après la ménopause ?

Pour les femmes souffrant d’atrophie vaginale après la ménopause, nous disposons également d’un autre laser, le Mona Lisa Touch.

Il permet en quelques séances de retrouver confort pendant les rapports intimes (meilleure lubrification) et de pallier à certains désagréments comme les petites fuites urinaires. 

Quels sont les prix pour la revitalisation de la sphère intime ?

Le traitement Thermiva coûte 850 € par séance. Soit 2500 € pour trois séances.

Ce prix est lié au coût de l’appareil et des sondes à usage unique. Un devis préalable au traitement tenseur vaginal ThermiVa vous est remis lors de la consultation initiale.

Si vous souhaitez poser des questions à un médecin sur le traitement Thermiva, vous pouvez remplir ce formulaire pour être recontacté par un médecin formé au ThermiVa au CLIPP-Paris, par téléphone, en toute confidentialité.

Vous pouvez également remplir ce formulaire de contact pour plus de discrétion. Notre équipe médicale vous répondra dans les meilleurs délais.

 

En validant ce formulaire, vous acceptez de nous transmettre certaines données personnelles. Celles-ci sont recueillies uniquement dans le but de pouvoir vous répondre. Elles ne seront transmises à aucun tiers.

Prendre rendez-vous au Centre Laser

La première consultation est obligatoire, elle est au tarif de 70 euros TTC incluant 20% de TVA pour acte à visée esthétique. Parce-que nous sommes médecins, nous ne rentrons pas dans des stratégies commerciales de « consultation gratuite »  ( En savoir +)

Cette consultation dure 30 minutes durant lesquelles vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez. 

Après un examen clinique, le médecin du Centre Laser CLIPP établira un protocole de traitement selon vos attentes et les indications à traiter : nombre de séances, lasers ou techniques à utiliser… 

Un devis clair vous sera remis à la fin de cette consultation. La consultation de contrôle après le traitement est toujours gratuite. 

Si vous souhaitez prendre rendez-vous, nous vous invitons pour des raisons pratiques à nous contacter par téléphone afin que nos assistantes vous dirigent au mieux vers le médecin le plus spécialisé pour répondre à vos besoins. 

Les articles du Blog qui peuvent vous intéresser...

centre laser paris laser
docteur mazer cryolipolyse laser paris

« La Cryolipolyse: quelles précautions prendre ? Quels sont les résultats et les dangers si le traitement n’est pas fait dans de bonnes conditions ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Capital M6, 9 avril 2017.

 

CENTRE LASER INTERNATIONAL DE LA PEAU

85, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris

 

 

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

Madame Figaro

« Madame Figaro » le 14 Juillet 2012

« Opération Bikini » sur la Cryolipolyse Coolsculpting au CLIPP, Paris.
Lire l’article

100% Mag M6

« 100% MAG » du 18/02/2014

« Comment se débarasser des cicatrices d’acné ? » Les lasers Fractionnés au CLIPP, Paris.
Lire l’article


« 100% MAG » du 14/01/2013

« L’épilation laser » L’épilation laser »au CLIPP, Paris.
Lire l’article

Top Santé

« Médecine Esthétique: pour rajeunir le cou… » du 22/04/2014

« Rajeunir le cou et le décolleté sans chirurgie » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. « Le détatouage un acte délicat et incertain » du 19/06/2014

« Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

 « Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

France 2

« C’est au programme » par Sophie Davant du 30/05/2013

« Un joli cou: sans bistouri ! » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. 

« C’est au programme » par Laurence Dorlhac du 07/09/2013

« La Cryolipolyse Zeltiq Coolsculpting » au CLIPP, Paris. Lire l’article

« Comment ça va bien ? » par Janane Boudili du 30/05/2013

« Cicatrices d’acné: s’en débarasser ! » lasers fraxel au CLIPP, Paris.

« Comment ça va bien ? » du 05/2011

« Traiter les taches brunes au laser » Dr Koenig-Bancel, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

« TELE MATIN » 2010

« La Cryolipolyse Coolsculpting » Dr Mazer, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

Paris Match

« Sans bistouri, rajeunir en douceur »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, Mai 2008.

« Tatouage et détatouage : le remord dans la peau »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, janvier 2017.

« Rester jeune »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Hors série Paris Match, avril 2017. 

Europ 1

« Tatouage et détouage »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, Mai 2017 

« Cellulite : quelles sont les méthodes les plus efficaces (et les autres) ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 17 juin 2020.

« Quel soin adopter après un tatouage, faut-il s’inquiéter s’il y a des croûtes ? » 

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 1er juillet 2020.

« Faut-il s’inquiéter de la cellulite et des vergetures qui apparaissent à l’adolescence ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 28 avril 2021.

Allo Médecins

« Se faire détatouer »

Dr Jean-Michel MAZER, Allo médecins, 3 septembre 2014

meilleur centre laser paris doctissimi

« Acné, eczéma, irritations… Les effets du confinement sur la peau »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 21 décembre 2020

« Crèmes solaires : les idées reçues sur la protection solaire »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 20 mai 2021

L'officiel chirurgie esthétique

« Se débarrasser d’un tatouage n’est toujours pas une mince affaire »

Dr Noël SCHARTZ, L’officiel Chirurgie esthétique, février 2019.

Le Figaro Santé

« Comment éliminer les dépôts de graisses localisés ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, juillet 2011.

« A quoi servent les lasers vasculaires en 2013 ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, septembre 2013

RFI

« Comment garder un visage jeune ? » 

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2014.

« Les dangers du blanchiment de peau »

Dr Marie JOURDAN, Priorité Santé -RFI, juillet 2014.

« Dermatologie JDIP »

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, février 2015.

« Laser et peau pigmentée :  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, septembre 2017.

« Traitement dermatologiques au laser »  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2018.

 

 

France Inter

« Se débarasser d’un tatouage n’est pas toujours une mince affaire »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, France Inter, Février 2019.

Marie-Claire

« Les machines anti-bourrelets »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2016

« Épilation définitive : laser ou lumière pulsée, que choisir ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2021. 

« Comment effacer les rides de la patte d’oie ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2020. 

 

Biba

« Cette vilaine cicatrice, on peut l’effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Biba, septembre 2014.

Bfm TV

« Tatouage, comment les effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, BFM TV, juin 2014.

rmc logo

« Le détatouage au laser picoseconde »

Dr Ilana DOUKHAN, RMC Vidéo, mars 2018.

Le parisien

« La tendance est au détatouage au laser » 

Dr Marie JOURDAN, Le Parisien, février 2019.

Abonnez vous à la newsletter du CLIPP

* Champ obligatoire