Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

le laser AviClear ™ pour traiter l'acné durablement

Le laser AviClear™ : une nouvelle solution pour traiter l'acné

Sommaire

aviclear acne laser paris dermatologue solutions

Le laser AviClear™ pour traiter l’acné, est une grande nouveauté disponible en exclusivité en France au Centre Laser CLIPP Paris depuis février 2024. Ce dispositif médical vient compléter les solutions existantes auprès des dermatologues pour la prise en charge de l’acné. ( antiobio-thérapie, crèmes, médicaments par voie oral de type rétinoïdes etc…

Pour comprendre le fonctionnement de ce laser, fruit de 15 années de recherches, il faut en premier lieu définir ce qu’est l’acné

Comprendre l'acné... pour comprendre le traitement laser AviClear

L’acné est une affection dermatologique connue par la plupart des personnes dans le monde. Et pour cause, rien qu’en France, elle touche environ 6 millions de personnes.

Cette « maladie » est liée avant tout à des anomalies de fonctionnement des glandes sébacées, les glandes qui produisent le sébum, présentes sur certaines parties du corps seulement : visage, dos, décolleté… C’est-à-dire celles où peuvent apparaitre des lésions d’acné… Sans glandes sébacées (comme avant la puberté, par exemple), il n’y a pas d’acné…

Pourquoi avons-nous de l’acné ?

Les glandes sébacées sont intimement liées à l’apparition de l’acné. En effet, comme nous vous l’avons précisé, celles-ci servent à sécréter du sébum.

Localisées dans le derme, les glandes sébacées forment des petits « sacs » qui remontent à la surface, et son souvent dépendantes d’un follicule pileux.

solution acne laser paris
Dessin François Poulain - Archives Larousse

L’acné résulte ainsi d’une surproduction de sébum par les glandes sébacées, associée à des anomalies du canal servant à l’excréter.

Le sébum s’accumule dans les glandes provoquant l’apparition de comédons (les comédons sont souvent dénommés « points noirs » ou boutons d’acné).

Certains parmi eux peuvent s’enflammer et créer alors des lésions inflammatoires à type de « papules » (lésions surélevées rosées) ou de « pustules » (lésions contenant une sorte de pus jaunâtre).

Parfois , les lésions s’enkystent et forment des lésions plus grosses, appelées « nodules » ou « kystes sébacés ».

L’acné ne commence qu’après la puberté, car pour avoir de l’acné il faut au moins avoir une hyperactivité de celle-ci, alors que la testostérone et certaines hormones féminines stimulent la production des glandes sébacées. Il n’y a pas d’acné avant la puberté, car les glandes sébacées sont inactives. Ce que l’on appelle l’acné du nourrisson n’a en fait rien à voir avec la classique acné que nous connaissons…

Une première conclusion : on peut vivre sans glandes sébacées (présentes seulement à l’âge adulte sur environ 20% de la surface corporelle), et, sans glandes sébacées hyperactives, il n’y a pas d’acné

 

L’acné ne commence qu’après la puberté, car pour avoir de l’acné il faut au moins avoir une hyperactivité de celle-ci, alors que la testostérone et certaines hormones féminines stimulent la production des glandes sébacées. Il n’y a pas d’acné avant la puberté, car les glandes sébacées sont inactives. Ce que l’on appelle l’acné du nourrisson n’a en fait rien à voir avec la classique acné que nous connaissons… 

Une première conclusion : on peut vivre sans glandes sébacées (présentes seulement à l’age adulte sur environ 20% de la surface du corporelle), et, sans glandes sébacées hyperactives, il n’y a pas d’acné 

Les différents types de traitement de l'acné

Les traitements de l’acné sont nombreux. On peut les classer suivant différents critères. 

Suivant leur mode d’administration

  • Traitements locaux, tels le gel de peroxyde de benzoyle, les crèmes rétinoïdes, les cosmétiques anti-acné, les lotions antibiotiques. 
  • Traitements par voie orale (antibiotiques type tétracyclines, zinc, et isotrétinoïne par voie orale). 
  • Traitements lasers, en particulier la technique la plus prometteuse, car permettant des résultats importants et réellement durables sur l’acné : le laser 1726 nanomètres AviClear™. 
corriger acne durablement
Source : Blausen.com staff 2014 Medical gallery of Blausen Medical 2014

Suivant leur mode d’action sur l’acné

  • Traitements dont la cible est représentée par les lésions inflammatoires liées à l’acné : tels le peroxyde de benzoyle, les cosmétiques anti-acné, les lotions antibiotiques, le zinc et les antibiotiques par voie orale. Certains lasers ont également fait la preuve d’une certaine efficacité à ce niveau, mais sans effet durable.
  • Traitements visant à freiner l’hyperactivité des glandes sébacées et à en empêcher l’obstruction des canaux excréteurs : ce sont principalement les crèmes et gels à base de rétinoïdes. 
  • Traitements visant à provoquer l’atrophie des glandes sébacées : ce sont les plus intéressants, car on peut alors envisager une amélioration réellement durable sur l’acné : la référence est l’isotrétinoïne par voie buccale (comprimés de RoAccutane™ et génériques), et depuis peu, après les espoirs du Sebacia (traitement aujourd’hui plus disponible), la seule technique laser validée pour un effet important et surtout durable : le laser 1726nm AviClear. 

En résumé, quels traitements peuvent entrainer des résultats durables, et pourquoi ?

Logiquement, seuls les traitements pour l’acné provoquant une atrophie des glandes sébacées peuvent induire des résultats durables.

La liste est courte : un seul médicament en est capable, et on peut l’envisager avec 3 différentes techniques lasers.

Ce médicament, bien connu, le plus souvent sous le nom commercial de RoAccutane™, est l’isotrétinoïne per os (par voie buccale) à dose élevée (ce qui nécessite une dose de l’ordre de 2 mg par kilo de poids, pris quotidiennement pendant 6 à 9 mois).

L’isotrétinoïne est le traitement de référence de l’acné mais il n’est indiqué que dans certains cas, du fait de ses effets secondaires (augmentation possible du cholestérol, problèmes hépatiques, musculaires chez les sportifs, sécheresse des lèvres et de la peau en particulier) et du risque tératogène (malformations fœtales graves) qu’il présente, interdisant toute grossesse.

En pratique, ce traitement pour l’acné, à l’efficacité élevée et durable ne doit être proposé que dans les formes résistantes ou sévères.

Une autre façon d’induire cette atrophie des glandes sébacées, et donc de traiter l’acné, source d’effets durables, est d’exposer les glandes sébacées à un effet thermique puissant et sélectif.

Les traitements Sebacia™ ou par laser de remodelage ont constitué une première approche, prometteuse, mais ces techniques ne sont plus proposées aujourd’hui. En 2018, le CLIPP avait été choisi comme centre de référence pour le traitement de l’acné au laser avec Sebacia™, et nous l’avions utilisé, observant avec le temps des résultats satisfaisants. Mais, du fait de la crise du CoVid, la société Sebacia™ a fait faillite !

Heureusement, pendant cette même période, les travaux se sont poursuivis avec un laser spécifiquement développé pour le traitement de l’acné, car ciblant puissamment et sélectivement les glandes sébacées : le laser 1726nm que nous vous proposons aujourd’hui sous le nom de laser AviClear, le CLIPP étant le premier centre médical à en être équipé en France, et l’un des 5 premiers en Europe.

Ainsi, aujourd’hui, seuls deux traitements contre l’acné peuvent logiquement induire des résultats durables : l’isotrétinoïne en comprimés et le laser 1726 nm AviClear, produit par la Société américaine Cutera, société nous offrant des lasers de qualité reconnue depuis une trentaine d’années.

Qu’est ce que le traitement laser 1726 nm AviClear contre l'acné ? Comment a-t-il été créé et par qui ?

Aviclear pour l’acné, le laser fruit de nombreuses années recherches…

Le laser AviClear pour le traitement durable de l’acné est le fruit de plus de quinze années de recherches effectuées par le prestigieux centre du Wellman Institute de Boston et de la Société américaine Cutera, société proposant des lasers de grande qualité depuis une trentaine d’années.

 

Un laser est défini avant tout par la longueur d’onde de la lumière qu’il émet. 


Ainsi, la longueur d’onde des lasers vasculaires, ciblant les vaisseaux rouges (couperose, angiome) est située entre 530 et 595 nm, car il existe alors une très forte absorption par les vaisseaux rouges, absorption provoquant un effet thermique créant la sclérose de ces vaisseaux.


Les lasers épilatoires émettent, eux, à une longueur d’onde fortement absorbée par le pigment brun présent dans la racine des poils, provoquant la destruction des bulbes des poils, à condition que ceux-ci soient pigmentés. Ces lasers ne sont donc pas efficaces sur les poils blancs !

Le laser Aviclear pour l’acné : une longeur d’onde particulière…

Pour envisager un laser efficace dans l’acné, il fallait donc que celui-ci émette à une longueur d’onde fortement et sélectivement absorbée par le sébum des glandes sébacées.

Le but est de créer un effet thermique suffisamment important pour provoquer la destruction de ces glandes sébacées, promesse d’un résultat durable sur l’acné. Des années de recherche ont finalement permis de la définir : 1726 nanomètres…

Encore restait il à créer le laser émettant à 1726 nm… Ce que, après des années de développement, le Wellman Institute et Cutera nous proposent enfin : le laser AviClear, laser dont le centre CLIPP à Paris vient de faire l’acquisition, pour le proposer à ses patients, qui pourront ainsi être les premiers à en bénéficier en France à Paris.

 

Quelle études sur le laser Aviclear pour la prise en charge de l’acné ?

De nombreuses études ont bien sûr été réalisées afin d’obtenir l’agrément médical pour l’utilisation du laser Aviclear dans le traitement de l’acné évolutive.

Elles ont été effectuées aux USA, sous le contrôle de la rigoureuse FDA, le principal investigateur étant le Dr Jeffrey Dover, dermatologue américain reconnu entre autres pour son honnêteté et sa rigueur scientifique.

Les études ne se sont pas limité à évaluer l’efficacité de cette technique à court terme, mais aussi, et surtout, à long terme, en l’absence de tout autre traitement.

Ceci est un point fondamental, car seul un traitement laser permettant des résultats durables apportera un réel progrès dans la prise en charge de l’acné.

Des résultats durables sur l’acné avec l’Aviclear

Ainsi, nous avons aujourd’hui la connaissance des résultats sur l’acné à 3 mois, 6 mois, et même 1 an après la dernière séance de laser Aviclear (l’étude se poursuit, et les données à 2 ans sont tout aussi bonnes qu’à 1 an, actuellement, et sans nouveau traitement. )

Quelles sont les indications et contre-indications de l’AviClear pour l'acné ?

Des contre-indications avec le laser AviClear ?

Il n’y a pas, objectivement, de contre-indications à ce traitement laser de l’acné évolutive. Les études ont été réalisées dans les formes d’acné les plus sévères (grades 3 et 4, la sévérité de l’acné étant cotée en stades, de 1 à 4). Mais il est logique de penser que, suivant l’adage, « qui peut le plus peut le moins », le traitement laser AviClear se révélera également efficace dans les formes modérées.

Le point principal est que ce traitement induit des résultats importants (près de 90% de réduction des lésions) et durables. Ainsi, il sera surtout proposé chaque fois qu’un autre traitement, plus classique,  se révèle insatisfaisant, soit par manque d’efficacité, soit parce que le patient souhaite des résultats réellement durables, ou encore qu’il se lasse à appliquer tous les soirs des crèmes et lotions.

 

Le traitement de l’acné par isotrétinoïne par voie orale, en comprimés, reste la référence en matière d’efficacité et de durabilité. L’AviClear constitue toutefois une alternative crédible lorsque les effets secondaires de ce dernier traitement médicamenteux posent un problème ou que la patiente ne peut ou ne veut suivre la contraception obligatoire chez une femme prenant ce traitement pour l’acné. (Cliquez ici pour en savoir +)

 

L’acné cicatricielle est une indication du laser AviClear ?

Le laser AviClear pour l’acné est spécifique des glandes sébacées. Il n’améliorera donc pas les cicatrices dues au anciennes lésions d’acné. Mais il en traite las cause, et donc vise à empêcher la formation d’autres cicatrices. Les cicatrices préexistantes seront traitées par d’autres traitements, en particulier lasers fractionnés ablatifs et non ablatifs, dont le centre CLIPP à Paris est équipé.

Les acnés hormonales sont-elles une indication du laser AviClear ?

L’AviClear agit directement au niveau des glandes sébacées, en en provoquant l’atrophie. Celles-ci sont stimulées en excès par les anomalies hormonales. On peut donc raisonnablement penser que des progrès nets pourront être obtenus si l’atrophie induite par le laser est puissante. Toutefois, dans les études présentées, les acnés hormonales n’étaient pas précisées, d’où l’existence d’un doute

Les acnés « minimes » (stade 1, voire2) sont-elles une indication de l’AviClear ?

Les études ont été réalisées sur des formes sévères ou assez sévères d‘acné (grades 3 et 4 sur une échelle de 4 grades). On peut toutefois raisonnablement penser que la maxime « qui peut le plus , peut le moins » s’appliquera et que le traitement sera efficace.

La principale question est plutôt de savoir si on peut recommander moins de séances que les 3 habituellement proposées dans les études (deux séances ?).

Toutefois, il n’est pas recommandé de traiter des stades 1, car s’il y’a très peu de lésions d’acné, la réduction sera mathématiquement moins importante, et risque de provoquer de la déception, surtout pour un traitement onéreux comme le laser AviClear.

L’hyperséborrhée est-elle une indication de l’AviClear ?

Vu le mode d’action du laser AviClear, (action directe sur les glandes sébacées), il est probable que ce laser soit très efficace. La principale question est de savoir si une seule séance peut suffire…traitement, plus classique de l’acné, se révèle insatisfaisant, soit par manque d’efficacité, soit parce que le patient souhaite des résultats réellement durables, ou encore qu’il se lasse à appliquer tous les soirs des crèmes et lotions. Le traitement par isotrétinoïne par voie orale, en comprimés, reste la référence en matière d’efficacité et de durabilité. L’AviClear constitue toutefois une alternative crédible lorsque les effets secondaires de ce dernier traitement médicamenteux posent un problème ou que la patiente ne peut ou ne veut suivre la contraception obligatoire chez une femme prenant ce traitement.

Pourquoi le traitement pour l'acné AviClear est-il encore si peu connu en France ?

Le Centre Laser CLIPP à Paris : le premier centre dermatologique laser à vous proposer le laser AviClear pour l’acné.

Du fait de l’expérience de notre centre laser au cœur de Paris, certains médecins pratiquant le laser depuis plus de 30 années, des contacts ont été noués avec certains centres de développement laser, tels le Wellman Institute, et des études scientifiques que nous avons réalisées et publiées, le Centre Laser international de la Peau à Paris a pu ainsi bénéficier déjà dans le passé, «d’avant premières », lorsqu’une nouveauté réellement novatrice et bien évaluée arrivait en Europe.

Ainsi, rappelons que les médecins du centre CLIPP ont été les premiers en France à proposer des techniques aujourd’hui largement utilisées tels le laser à colorant pulsé VBeam Candela™, les ultrasons micro-focalisés Ulthera™, le laser picoseconde PicoSure™, la cryolipolyse CoolSculpting™, (récemment son modèle le plus efficace, le modèle Elite™), le laser fractionné Fraxel Restore Dual™, le laser Co² fractionné Repair™, ou encore la technique de réjuvénation gynécologique Thermiva™ etc…).

De même, en matière de traitement de l’acné par laser, nous avions été choisis par la Société Sebacia comme centre de référence en France, et nous avions présenté en 2005, aux Usa une étude qui s’est révélée la plus importante sur l’utilisation du laser infra-rouge SmoothBeam™ dans le traitement de l’acné, laser qui s’est révélée, avec le temps, comme le précurseur de la technique AviClear pour l’acné

Bref, cette technique, encore peu connue en France, mais qui a « explosé » aux Etats-Unis restera probablement peu de temps méconnue, le temps que d’autres appareils, en nombre suffisant, puissent arriver en Europe.

Avantages et inconvénients du traitement laser AviClear pour l'acné

Les inconvénients potentiels du traitement laser Aviclear  pour l’acné.

  • Les inconvénients du traitement AviClear pour l’acné sont dominés par le coût des séances, à priori aux nombres de trois, suivant les données actuelles.
  • On peut également citer la roseur des zones traitées, persistant de 1 à 3 jours, le fait qu’il soit préférable d’éviter le soleil pendant un mois, afin d’éviter le risque de taches pigmentées, transitoires, certes, mais pouvant persister quelques mois.
  • Enfin citons deux limites : actuellement toutes les études ne portent que sur le visage, donc on ne sait pas encore si le laser AviClear est efficace sur le dos et le décolleté, et rappelons-le, le recul maximal après un traitement n’est encore à ce jour que de 2 années. On ne peut donc affirmer qu’une séance « de rappel » ne pourrait être nécessaire, quelques années plus tard, afin de conserver les mêmes résultats.

On peut rapprocher cela de l’épilation laser : après un certain nombre de séances, les résultats sont habituellement très satisfaisants, mais une séance d’entretien peut être nécessaire après quelques années. Seul l’avenir permettra de préciser ce point…

Quels sont les risques éventuels du traitement ?

Les études cliniques d’une part, et les connaissances déjà anciennes que nous avons avec ce type de technologie laser émettant dans le court infra-rouge, sont totalement rassurants.

A priori, restent possible l’apparition de taches pigmentées sur les zones traitées si le patient s’expose au soleil rapidement, sans protection, surtout si son type de peau est asiatique ou afro-américain.

Sinon, les suites du traitement laser AviClear pour l’acné se limitent à une roseur de la peau persistant 1 à 2 jours, maquillable, et à un gonflement des paupières inférieures si le haut des joues a été traité.

Les résultats avant et après le traitement de l'acné avec le laser AviClear

Notre équipe médicale du Centre Laser CLIPP Paris, a hâte de vous montrer ses propres résultats sur ce laser pour l’acné ! Voici déjà cependant certains résultats utilisés pour les études sur l’AviClear et son efficacité sur l’acné.

 

laser acne paris aviclear avis resultats
Résultats avant et après un traitement laser Aviclear pour l'acné (photos non-retouchées)
Résultats avant et après un traitement laser Aviclear pour l'acné 2 après (photos non-retouchées)

Les tarifs par séance du traitement de l'acné Aviclear au Centre Laser CLIPP à Paris

Selon le degré de sévérité de l’acné, il faut entre 2 et 3 séances de laser Aviclear. Les études prouvant son efficacité durable ayant été réalisées avec 3 séances.

Prix par séance de laser AviClear pour l’acné TARIFS (TTC) 
Le prix par séance inclus 20% de TVA  780€ TTC

Prendre rendez-vous au Centre Laser

La première consultation est obligatoire, elle est au tarif de 70 euros TTC incluant 20% de TVA pour acte à visée esthétique. Parce-que nous sommes médecins, nous ne rentrons pas dans des stratégies commerciales de « consultation gratuite »  ( En savoir +)

Cette consultation dure 30 minutes durant lesquelles vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez. 

Après un examen clinique, le médecin du Centre Laser CLIPP établira un protocole de traitement selon vos attentes et les indications à traiter : nombre de séances, lasers ou techniques à utiliser… 

Un devis clair vous sera remis à la fin de cette consultation. La consultation de contrôle après le traitement est toujours gratuite. 

Si vous souhaitez prendre rendez-vous, nous vous invitons pour des raisons pratiques à nous contacter par téléphone afin que nos assistantes vous dirigent au mieux vers le médecin le plus spécialisé pour répondre à vos besoins. 

Les articles du blog qui peuvent vous intéresser...

epilation laser définitive paris

« E=M6 » du 04/09/2022

« Tout savoir sur l’épilation laser et la lumières pulsée » Centre Laser CLIPP Paris, Dr Noël Schartz.
Voir l’article et la vidéo >>

 

centre laser paris
  • « Les techniques de détatouage: attention… « 

    Dr Marie Jourdan, Doctissimo, le 23 juin 2022

    • Lien à venir
centre laser paris laser
meilleur centre laser paris doctissimi

« L’impact de la pollution sur la peau »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo, le 17 juin 2022

« Crèmes solaires : les idées reçues sur la protection solaire »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 20 mai 2021

« Acné, eczéma, irritations… Les effets du confinement sur la peau »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 21 décembre 2020

Le parisien

« La tendance est au détatouage au laser » 

Dr Marie JOURDAN, Le Parisien, février 2019.

rmc logo

« Le détatouage au laser picoseconde »

Dr Ilana DOUKHAN, RMC Vidéo, mars 2018.

Bfm TV

« Tatouage, comment les effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, BFM TV, juin 2014.

Biba

« Cette vilaine cicatrice, on peut l’effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Biba, septembre 2014.

Marie-Claire

« Les machines anti-bourrelets »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2016

« Épilation définitive : laser ou lumière pulsée, que choisir ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2021. 

« Comment effacer les rides de la patte d’oie ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2020. 

 

France Inter

« Se débarasser d’un tatouage n’est pas toujours une mince affaire »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, France Inter, Février 2019.

RFI

« Comment garder un visage jeune ? » 

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2014.

« Les dangers du blanchiment de peau »

Dr Marie JOURDAN, Priorité Santé -RFI, juillet 2014.

« Dermatologie JDIP »

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, février 2015.

« Laser et peau pigmentée :  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, septembre 2017.

« Traitement dermatologiques au laser »  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2018.

 

 

Le Figaro Santé

« Comment éliminer les dépôts de graisses localisés ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, juillet 2011.

« A quoi servent les lasers vasculaires en 2013 ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, septembre 2013

L'officiel chirurgie esthétique

« Se débarrasser d’un tatouage n’est toujours pas une mince affaire »

Dr Noël SCHARTZ, L’officiel Chirurgie esthétique, février 2019.

Allo Médecins

« Se faire détatouer »

Dr Jean-Michel MAZER, Allo médecins, 3 septembre 2014

docteur mazer cryolipolyse laser paris

« La Cryolipolyse: quelles précautions prendre ? Quels sont les résultats et les dangers si le traitement n’est pas fait dans de bonnes conditions ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Capital M6, 9 avril 2017.

 

Europ 1

« Tatouage et détouage »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, Mai 2017 

« Cellulite : quelles sont les méthodes les plus efficaces (et les autres) ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 17 juin 2020.

« Quel soin adopter après un tatouage, faut-il s’inquiéter s’il y a des croûtes ? » 

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 1er juillet 2020.

« Faut-il s’inquiéter de la cellulite et des vergetures qui apparaissent à l’adolescence ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 28 avril 2021.

Paris Match

« Sans bistouri, rajeunir en douceur »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, Mai 2008.

« Tatouage et détatouage : le remord dans la peau »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, janvier 2017.

« Rester jeune »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Hors série Paris Match, avril 2017. 

France 2

« C’est au programme » par Sophie Davant du 30/05/2013

« Un joli cou: sans bistouri ! » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. 

« C’est au programme » par Laurence Dorlhac du 07/09/2013

« La Cryolipolyse Zeltiq Coolsculpting » au CLIPP, Paris. Lire l’article

« Comment ça va bien ? » par Janane Boudili du 30/05/2013

« Cicatrices d’acné: s’en débarasser ! » lasers fraxel au CLIPP, Paris.

« Comment ça va bien ? » du 05/2011

« Traiter les taches brunes au laser » Dr Koenig-Bancel, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

« TELE MATIN » 2010

« La Cryolipolyse Coolsculpting » Dr Mazer, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

Top Santé

« Médecine Esthétique: pour rajeunir le cou… » du 22/04/2014

« Rajeunir le cou et le décolleté sans chirurgie » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. « Le détatouage un acte délicat et incertain » du 19/06/2014

« Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

 « Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

100% Mag M6

« 100% MAG » du 18/02/2014

« Comment se débarasser des cicatrices d’acné ? » Les lasers Fractionnés au CLIPP, Paris.
Lire l’article


« 100% MAG » du 14/01/2013

« L’épilation laser » L’épilation laser »au CLIPP, Paris.
Lire l’article

Madame Figaro

« Madame Figaro » le 14 Juillet 2012

« Opération Bikini » sur la Cryolipolyse Coolsculpting au CLIPP, Paris.
Lire l’article

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

CENTRE LASER INTERNATIONAL DE LA PEAU

85, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris

 

 

Abonnez vous à la newsletter du CLIPP

* Champ obligatoire