Laser Mona Lisa® pour l'atrophie vaginale.

Après la ménopause, certaines  difficultés intimes apparaissent souvent progressivement : sécheresse vaginale, fragilité de la muqueuse vaginale qui devient plus fine…

Résultats: des picotements, des brûlures, une sensation de sécheresse, des douleurs pendant les rapports sexuels, une gêne urinaire peuvent apparaître.

Le Laser Mona Lisa® (Laser CO2 fractionné) permet de se libérer de ces difficultés en effectuant ce que l’on appelle une revitalisation vaginale.

Sommaire

Qu'est ce que le traitement Mona Lisa ®

A qui s'adresse le laser Mona Lisa ® ?

 

Ce traitement de réjuvénation vaginale par laser CO2 Mona Lisa ®  peut convenir à toutes les femmes ménopausées y compris celles qui sont interdites de traitement hormonal de la ménopause. Nous pensons notamment aux femmes ayant été soignées pour un cancer hormono-dépendant comme un cancer du sein ou de l’utérus.

Le mode d'action du laser Mona Lisa ®

Le laser Mona Lisa ®  envoie des impulsions sur la muqueuse vaginale, provoquant de micro- stimulations des tissus.

Cela agit sur les cellules vaginales que l’on appelle les fibroblastes, celles qui produisent l’élastine et le collagène. Or le collagène et l’élastine sont impliqués dans la souplesse  et l’atrophie de la muqueuse vaginale.

Le laser Mona Lisa Touch à la ménopause pour retrouver un confort intime.

Le laser Mona Lisa ®  provoque ce que l’on appelle un remodelage du tissu conjonctif : il augmente également la revascularisation de la muqueuse, stimulant la formation de petits vaisseaux. C’est important, car cela explique la réactivation de la lubrification vaginale qui vient de ces petits vaisseaux.

Une séance de laser Mona Lisa ® au centre laser CLIPP à paris

Avant la séance

Il est conseillé de ne pas mettre de gel lubrifiant, de crème ou d’ovule à l’intérieur du vagin les jours précédents. Il est également conseillé de ne pas réaliser la séance de réjuvénation vaginale par laser CO2 Mona Lisa ®  en cas d’infection vaginale ou d’infection sexuellement transmissible ou de crise d’herpès en cours ou toute récente.

Pendant la Séance

Vous vous allongez sur un divan d’examen gynécologique munie de lunettes de protection. Vous n’avez pas besoin d’anesthésie locale, car la séance de laser Mona Lisa® n’est pas douloureuse. On ressent simplement quelques vibrations.

Le médecin introduit une sonde arrondie (plus petite qu’un spéculum) au fond de la cavité vaginale. Puis il appuie sur une pédale pour déclencher un tir de laser. C’est très bref et indolore. Puis, il retire la sonde de quelques millimètres pour déclencher un nouveau tir sur une autre zone. Et il retire à nouveau la sonde pour un nouveau tir, etc. Jusqu’à ce qu’il arrive à l’entrée de la zone vaginale. A ce moment, vous sentirez un petit picotement. Il faut le signaler, car le médecin diminue l’intensité des tirs car la zone de l’entrée du vagin est plus sensible.

Ensuite, lorsque le médecin a fini, il peut, si vous l’avez décidé ensemble, utiliser une autre sonde du laser Mona Lisa ® , externe cette fois. Elle est destinée à traiter la zone du vestibule, zone située entre les 2 petites lèvres pour les resserrer. 

La séance dure environ 15 minutes.

Après la séance de laser Mona Lisa ® 

Vous pouvez retourner à vos activités habituelles. Par précaution, il est simplement conseillé de ne pas avoir de relation sexuelle pendant 3 ou 4 jours après une séance car il peut exister une sensibilité locale pendant ce temps.

Le processus de régénération commence immédiatement et s’amplifie pendant 40 à 60 jours environ.

Combien de séances sont nécessaires pour avoir de bon résultats ?

Nous conseillons de réaliser 3 à 4 séances.

Les trois premières séances de laser Mona Lisa®  sont idéalement espacées de 30 jours. Mais il est possible de ne pratiquer qu’une à deux séances (de nombreuses femmes ressentent des résultats dès la première séance), ou de les espacer davantage pour des raisons pratiques.

Ensuite, il est possible (mais pas obligatoire) de pratiquer une séance d’entretien un an plus tard, puis de temps à autre par la suite, en fonction du confort ou de l’inconfort de chaque femme. Certaines femmes font une séance annuelle, d’autres en font une nouvelle quand elle ressentent à nouveau un inconfort vaginal.

Des résultats prouvés par des études scientifiques

Le Laser Mona Lisa ® pour la réjuvénation vaginale et des petites et grandes lèvres de la sphère intime féminine a fait l’objet de nombreuses études.  

Les tableaux ci-dessous ont été réalisés pour ces études, selon les ressentis des patient(es) après le protocole de traitement. 

vagin trop large ménopause solution

laser vagin radiofrequenc solution

Quel est le tarif d'une séance de laser Mona Lisa ® ?

Le prix du traitement par Mona Lisa au CLIPP à Paris est de 300 à 350 euros TTC par séance. Il n’est malheureusement pas pris en charge par l’Assurance Maladie, même pour les femmes ayant eu un cancer hormono-dépendant (cancer du sein, de l’utérus…)

Prendre rendez-vous au Centre Laser

La première consultation est obligatoire, elle est au tarif de 70 euros TTC incluant 20% de TVA pour acte à visée esthétique. Parce-que nous sommes médecins, nous ne rentrons pas dans des stratégies commerciales de « consultation gratuite »  ( En savoir +)

Cette consultation dure 30 minutes durant lesquelles vous pouvez poser toutes les questions que vous souhaitez. 

Après un examen clinique, le médecin du Centre Laser CLIPP établira un protocole de traitement selon vos attentes et les indications à traiter : nombre de séances, lasers ou techniques à utiliser… 

Un devis clair vous sera remis à la fin de cette consultation. La consultation de contrôle après le traitement est toujours gratuite. 

Si vous souhaitez prendre rendez-vous, nous vous invitons pour des raisons pratiques à nous contacter par téléphone afin que nos assistantes vous dirigent au mieux vers le médecin le plus spécialisé pour répondre à vos besoins. 

Les articles du blog qui peuvent vous intéresser...

epilation laser définitive paris

« E=M6 » du 04/09/2022

« Tout savoir sur l’épilation laser et la lumières pulsée » Centre Laser CLIPP Paris, Dr Noël Schartz.
Voir l’article et la vidéo >>

 

Allo Médecins

« Se faire détatouer »

Dr Jean-Michel MAZER, Allo médecins, 3 septembre 2014

CENTRE LASER INTERNATIONAL DE LA PEAU

85, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris

 

 

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

ELLE

« ELLE magazine » par AFP du 02/10/2008

« Les lasers fractionnés » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 29/012013

« Rafraichissez-moi la peau » Dr MAZER, Paris. 

« ELLE magazine » par AFP du 13 Février 2019

« Esthétique : quoi de neuf en 2019 ? » Dr JOURDAN, Paris. 
Lire l’article

« ELLE magazine » par AFP du 01 Février 2019

« Spécial rajeunir : Avant / après  » Dr MAZER, Paris.
Lire l’article

Madame Figaro

« Madame Figaro » le 14 Juillet 2012

« Opération Bikini » sur la Cryolipolyse Coolsculpting au CLIPP, Paris.
Lire l’article

100% Mag M6

« 100% MAG » du 18/02/2014

« Comment se débarasser des cicatrices d’acné ? » Les lasers Fractionnés au CLIPP, Paris.
Lire l’article


« 100% MAG » du 14/01/2013

« L’épilation laser » L’épilation laser »au CLIPP, Paris.
Lire l’article

Top Santé

« Médecine Esthétique: pour rajeunir le cou… » du 22/04/2014

« Rajeunir le cou et le décolleté sans chirurgie » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. « Le détatouage un acte délicat et incertain » du 19/06/2014

« Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

 « Le détatouage » Le détatouage au CLIPP, Paris.

France 2

« C’est au programme » par Sophie Davant du 30/05/2013

« Un joli cou: sans bistouri ! » L’Ulthéra au CLIPP, Paris. 

« C’est au programme » par Laurence Dorlhac du 07/09/2013

« La Cryolipolyse Zeltiq Coolsculpting » au CLIPP, Paris. Lire l’article

« Comment ça va bien ? » par Janane Boudili du 30/05/2013

« Cicatrices d’acné: s’en débarasser ! » lasers fraxel au CLIPP, Paris.

« Comment ça va bien ? » du 05/2011

« Traiter les taches brunes au laser » Dr Koenig-Bancel, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

« TELE MATIN » 2010

« La Cryolipolyse Coolsculpting » Dr Mazer, CLIPP, Paris.
Voir la vidéo

Paris Match

« Sans bistouri, rajeunir en douceur »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, Mai 2008.

« Tatouage et détatouage : le remord dans la peau »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, Paris Match, janvier 2017.

« Rester jeune »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Hors série Paris Match, avril 2017. 

Europ 1

« Tatouage et détouage »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, Mai 2017 

« Cellulite : quelles sont les méthodes les plus efficaces (et les autres) ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 17 juin 2020.

« Quel soin adopter après un tatouage, faut-il s’inquiéter s’il y a des croûtes ? » 

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 1er juillet 2020.

« Faut-il s’inquiéter de la cellulite et des vergetures qui apparaissent à l’adolescence ? »

Dr Marie Jourdan, Europe 1, 28 avril 2021.

docteur mazer cryolipolyse laser paris

« La Cryolipolyse: quelles précautions prendre ? Quels sont les résultats et les dangers si le traitement n’est pas fait dans de bonnes conditions ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP Paris, Capital M6, 9 avril 2017.

 

L'officiel chirurgie esthétique

« Se débarrasser d’un tatouage n’est toujours pas une mince affaire »

Dr Noël SCHARTZ, L’officiel Chirurgie esthétique, février 2019.

centre laser paris
  • « Les techniques de détatouage: attention… « 

    Dr Marie Jourdan, Doctissimo, le 23 juin 2022

    • Lien à venir
Le Figaro Santé

« Comment éliminer les dépôts de graisses localisés ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, juillet 2011.

« A quoi servent les lasers vasculaires en 2013 ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Centre Laser CLIPP, Paris, Le Figaro Santé.fr, septembre 2013

RFI

« Comment garder un visage jeune ? » 

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2014.

« Les dangers du blanchiment de peau »

Dr Marie JOURDAN, Priorité Santé -RFI, juillet 2014.

« Dermatologie JDIP »

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, février 2015.

« Laser et peau pigmentée :  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, septembre 2017.

« Traitement dermatologiques au laser »  

Dr Jean-Michel MAZER, Priorité Santé -RFI, juin 2018.

 

 

France Inter

« Se débarasser d’un tatouage n’est pas toujours une mince affaire »

Dr Marie JOURDAN, Centre Laser CLIPP Paris, France Inter, Février 2019.

Marie-Claire

« Les machines anti-bourrelets »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2016

« Épilation définitive : laser ou lumière pulsée, que choisir ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2021. 

« Comment effacer les rides de la patte d’oie ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Marie Claire, mai 2020. 

 

Biba

« Cette vilaine cicatrice, on peut l’effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, Biba, septembre 2014.

Bfm TV

« Tatouage, comment les effacer ? »

Dr Jean-Michel MAZER, BFM TV, juin 2014.

rmc logo

« Le détatouage au laser picoseconde »

Dr Ilana DOUKHAN, RMC Vidéo, mars 2018.

Le parisien

« La tendance est au détatouage au laser » 

Dr Marie JOURDAN, Le Parisien, février 2019.

meilleur centre laser paris doctissimi

« L’impact de la pollution sur la peau »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo, le 17 juin 2022

« Crèmes solaires : les idées reçues sur la protection solaire »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 20 mai 2021

« Acné, eczéma, irritations… Les effets du confinement sur la peau »

Dr Marie Jourdan, Doctissimo.fr, 21 décembre 2020

centre laser paris laser

Abonnez vous à la newsletter du CLIPP

* Champ obligatoire